Les avantages de l’implant basal

Implant basal

L’implantologie basale est une nouvelle technique pour rénover les dents pour ne pas recourir à la greffe osseuse. Lorsque l’os alvéolaire disparaît et que la dent a été extraite, il n’y a plus que l’os basal. Pendant plusieurs années, les patients édentés vont présenter de l’os cortical qui est plus résistant. Selon le besoin spécifique du patient, il existe des techniques implantologiques que l’on peut appliquer au niveau de l’os basal. Pour les patients qui ont des pertes osseuses sévères, cette technique de restauration est possible.

Quels sont les avantages de la technique de l’implant basal ?

En ce moment, vous pouvez lire des implants basals avis sur Internet. Cette procédure médicale peut présenter de nombreuses bénéfices pour le patient. Selon les dentistes, il est très avantageux pour éviter de pratiquer la greffe osseuse (qui est une procédure plus difficile et plus coûteuse). Il est plus facile de réaliser la pose implantaire dentaire, car les os de la face ne se résorbent pas. On peut noter une plus grande résistance au niveau de l’os cortical. Par ailleurs, l’os cortical est plus résistant par rapport au temps. La structure de base de la face de l’homme est intégrée par l’os basal qui ne peut pas subir de résorption. Les personnes qui souffrent de résorption osseuse sévère peuvent choisir d’opter pour l’implantation basale. Cette solution peut être proposée aux patients qui ont subi un processus d’évaluation du plancher sinusien des mâchoires supérieures. Par rapport aux autres méthodes et à l’élévation du plancher sinusien, il s’agit d’une technique implantologique moins invasive. Il est important de préciser qu’il comporte des risques plus élevés, mais une bonne récupération rapide (pour les pertes osseuses). Sachez que beaucoup de personnes choisissent d’opter pour cette technique. Toutefois, sachez qu’il existe des partisans et des opposants pour cette méthode qui est catégorisée comme révolutionnaire.

Quelle est la principale caractéristique de cette technique de réadaptation dentaire ?

La mise en place de l’implant basal est différente de l’implantation classique. Les chirurgiens-dentistes du département de l’os maxillo-facial doivent installer l’implant dans les couches profondes. Vous pouvez avoir une résistance importante à l’atrophie et une bonne densité. Il est donc normal que les implants soient longs. Les implants classiques sont placés dans les tissus spongieux qui se situent dans la mâchoire (les tissus sont mous). Vous pouvez demander l’installation de tous les implants en une seule étape. Le traitement peut se faire entre 3 à 5 jours (de courte durée). La mise en place des implants classiques peut durer de 2 à 6 mois (longue période d’attente et des inconvénients). Il est important de préciser que les implants basaux s’installent au niveau d’un angle, contrairement aux implants classiques. Cela peut permettre une amélioration et une augmentation de la zone de contact durable entre le tissu osseux avec la surface de l’implant. Il faut savoir que la technique subit une véritable renaissance en ce moment. Les patients ont un grand intérêt pour l’implantation basal pour le coût réduit, la rapidité du traitement et la rapidité de retour à la vie quotidienne. Il faut des qualifications et des compétences pour le médecin qui accomplit l’acte.

Quelles sont les étapes de la pose de l’implant ?

Chacun possède sa propre idée des implants basals avis, même les spécialistes ont des avis partagés. Mais, cette technique est proposée à tous les patients qui désirent faire une réimplantation dentaire. Avant de poser un implant basal, il existe des préparations qu’il faut effectuer à l’avance. Tout d’abord, il faut faire une phase préparatoire qui consiste à instaurer le diagnostic. Puis, il faut faire une phase de modélisation avant de faire les installations des implants basaux. Et pour terminer, le patient peut mettre des prothèses. Le diagnostic est une étape importante, car le dentiste doit faire un examen complet de l’état dentaire. À part les autres examens para cliniques, la réalisation d’une tomodensitométrie (ou TDM) de l’arcade dentaire est obligatoire. Il faut savoir qu’il existe plusieurs protocoles de mise en place d’implant basal qui sont : la méthode basale elle-même, les prothèses sur 4 implants et les prothèses sur 6 implants. Pour conclure, la mise en place des implants basaux est attrayante. Mais, face aux critiques, aux spéculations et aux rumeurs sont-ils réellement sans risques ?

 

Trouver un spécialiste du la chirurgie du pied en ligne
Comment s’informer sur les pharmacies de garde à Marseille ?